Bilan de mi-saison

Les matches allers se sont achevés ce samedi 9 décembre avec la victoire des Rouges contre Annecy (5-4). L’occasion de revenir sur cette première moitié de championnat.

but annecy

Statistiques générales :

Classement : 3e avec 24 pts, 13 matches joués

8 victoires dont 1 aux tab
5 défaites dont 1 aux tab
48 buts marqués (4e),
36 buts encaissés (2e)

Domicile : 7 matches

4 victoires
3 défaites dont 1 aux tab

Extérieur : 6 matches

4 victoires dont 1 aux tab
2 défaites

 

Supériorités numériques : 13 buts marqués (20.97 %, 3e derrière Anglet et Nantes)

Infériorités numériques : 5 buts encaissés (91.23%, 1er)

Statistiques individuelles

Meilleurs pointeurs :
Bourgaut : 16 pts (16e au classement des pointeurs)
Laliberté : 15 pts
Kapicka : 15 pts
Perron-Fontaine : 13 pts
Demers : 12 pts
Farnier : 11 pts
Metais : 9pts

peter bourgaut

Meilleur buteur :
Laliberté / Kapicka : 8 buts

Meilleur passeur :
Bourgaut 10
Perron-Fontaine 9

Gardien : Jiri Blazek
8 matches joués
18 buts encaissés (soit 88.7% d’arrêt et 2.2 buts encaissés par match = 2e meilleur gardien de la ligue derrière Jordan Ruby avec Brest 90.1% d’arrêt)

Affluence moyenne : 823 spectateurs en moyenne sur les 7 matches à domicile

Le début de saison s’annonçait prometteur avec de belles qualités entrevues au cours d’une préparation dense avec 12 matches amicaux. La défaite inaugurale à Mont-Blanc (2-1) jette un premier froid. Malgré une réaction immédiate contre Neuilly, l’équipe enchainent 3 défaites consécutives à Nantes puis contre Caen et Brest. Le paroxysme semble atteint avec une élimination prématurée et logique en Coupe de France à Marseille (D2). Un flot de critiques s’abat sur le groupe où les joueurs n’affichent pas le niveau vu en préparation. Le Président Lebigot tape du poing sur la table. Le gardien tchèque Jiri Blazek débarque à Briançon, le coach réorganise ses lignes et les joueurs prennent conscience de la situation.

 

La La victoire à la Roche sur Yon relance le groupe. Malgré une défaite contre Tours, Briançon enchaine ensuite une série, toujours en cours, de 6 victoires consécutives. La défense a retrouvé de la solidité et l’attaque tourne désormais très bien.

Briançon a donc retrouvé sa place en haut de tableau (3e) et possède toutes les qualités pour continuer sur sa lancée et ainsi réaliser une belle phase retour et d’excellents play-offs !

Après une saison passée caractérisée par un hockey offensif et spectaculaire, les coaches ont revu leur stratégie. Ils souhaitent bâtir un groupe plus équilibré, costaud et travailleur. En clair, il s’agit de privilégier le collectif et la notion de groupe au détriment d’individualités.
Seconde défense du championnat et meilleur jeu en infériorité, cette force collective s’exprime pleinement. L’équipe fait bloc et encaisse peu de buts.

but adverse

 

En attaque, le constat est similaire. En effet, la liste des pointeurs et des buteurs est longue. Briançon ne possède pas de gros buteur ou de gros pointeur sur qui l’équipe repose comme dans de nombreuses autres équipes mais de nombreux joueurs peuvent scorer à chaque match. Les trios d’attaque sont homogènes et chaque triplette peut marquer. Les unités spéciales sont également particulièrement soignées cette saison. Avec plus de 20% d’efficacité, le power play est performant tandis que le jeu en infériorité est le meilleur de D1.

 

Rédigé par Fabrice DUFOUR – Photos de Thibaut BLAIS