Briançon vs Brest

Briançon vs Brest

A l’occasion de la 5e journée de D1 et pour une deuxième réception consécutive, les Diables rouges accueillent les Albatros de Brest. Nouveau duel au sommet ce samedi à René-Froger avec un affrontement entre 2 clubs visant les premières places et le dernier carré.

Les Briançonnais doivent impérativement se reprendre. Le début de saison en demi-teinte se transforme progressivement en acte manqué. En effet, samedi dernier les Diables rouges se sont inclinés 4-5 tab face à Caen concédant ainsi leur 3ème défaite en 4 matches en D1. En menant 4-2 à 11 minutes de la sirène, l’équipe manque encore de maîtrise et de contrôle. L’avertissement subi contre Neuilly (menant 3-0, Briançon avait vu Neuilly remonter à 3-2 en 2 min avant de s’imposer finalement 5-2) aura cette fois-ci été fatal.
Malgré 4 buts inscrits, l’équipe doit faire preuve de davantage de réalisme comme en témoignent les 53 tirs contre Caen. Le contraste est là en comparaison avec les 36 tirs caennais pour 5 buts. La défense présente de grosses failles : les Briançonnais ont déjà encaissé 14 buts en seulement 4 rencontres dont 10 sur les 2 derniers matches (5 à Nantes et 5 contre Caen). De plus, les Haut-Alpins se sont inclinés face à Nantes et Caen ; 2 clubs concurrents pour les play-offs. Point positif et en dépit d’une 11ème place, les Rouges ne sont pas distancés au classement. Dans cette D1 compacte et homogène où tout le monde peut battre tout le monde, Briançon ne pointe qu’à 4 pts de la 3ème place. Rien n’est donc perdu mais il est désormais urgent d’engranger des points.

jacob laliberte

Face aux Albatros de Brest, la tâche ne sera pas aisée. En effet, le club breton constitue une valeur de référence en D1. Avec 70% de joueurs renouvelés, le coach Sylvain Codère a bâti une équipe solide et homogène dont le style repose sur le contrôle des matches et non sur de gros écarts au score. Malgré une préparation compliquée (5 défaites pour 1 victoire), les Brestois ont parfaitement débuté leur saison en signant 3 victoires d’entrée avant de chuter à domicile face à Cergy-Pontoise (2-4) lors du week-end dernier. Ils occupent cependant la 2ème place en harmonie avec leurs ambitions. Les Albatros ont également profité d’une mini-trêve de début octobre pour ajuster leur effectif avec 3 départs pour 2 arrivées.
Après une saison agitée en coulisse (le club s’était retiré de Ligue Magnus pour évoluer en D1, ce qui a provoqué un bras de fer entre Brest et la Fédération avec des sanctions à la clé) mais brillante sportivement (5ème de saison régulière puis finaliste face à Mulhouse), Brest montre son ambition. Les dirigeants visent le titre de champion. Pour y parvenir, le budget de la SASP a été augmenté à 600 000 euros et le partenariat développé.
Malgré un très long voyage pour venir jusqu’ici, les Albatros seront difficiles à manœuvrer.

Rédigé par Fabrice Dufour. Photo Thibaut Blais