Briançon VS Val Vanoise

Briançon : 10e avec 10 pts (3 victoire, 5 défaites, 24 bp, 25 bc)- Vanoise : 5e avec 13 pts (5 victoires, 3 défaites, 31 bp, 30 bc)

 

A l’occasion de la 9e journée de D1, les Diables rouges reçoivent les Bouquetins de Courchevel Méribel Pralogan (nouvelle appellation de Val Vanoise).

L’air de l’ouest de la France convient visiblement bien à Briançon. Les Rouges ont renoué avec le succès pour une belle victoire 6-2 ramenée de Cholet. Dans un match équilibré au niveau des lancers, l’attaque a retrouvé des couleurs tandis que la défense a été resserrée. Les Haut-Alpins restent accrochés au wagon pour les play-offs : une nouvelle fois, on constatera que les écarts ne sont pas joués, avec seulement 6 points de retard sur le 3e. On notera également qu’avec les indisponibilités et blessures, les jeunes Gapençais Joubert, Faure et Ritz ont renforcé l’effectif briançonnais, signe que le partenariat Gap-Briançon fonctionne dans les deux sens. Si Briançon veut remonter au classement, l’équipe doit poursuivre sur sa lancée et enchainer les victoires.

cholet-m-bourgaut
photo de Morgane Bourgaut

Dans ce championnat homogène, Courchevel-Méribel-Pralognan pointe à la 5e place. L’équipe alterne le bon et le moins bon (4 victoires consécutives mais des défaites à Cergy et Dunkerque). Emmenés par leur trio de pointeurs particulièrement redoutables : Lukas Pek (19 pts), Martin Kalinovic (14 pts) et Petr Stoklasa (13 pts), les Savoyards possèdent la 4e meilleure attaque avec 31 buts inscrits. Le revers de la médaille est une défense assez vulnérable. Le club regroupe 3 communes savoyardes donnant naissance au Hockey Club de Val Vanoise en 1990. Il gravit les échelons pour accéder à la Division 1 à l’issue de la saison 2014-2015. L’accession en demi-finale contre Brest lors des Play-Offs l’an dernier, en ayant battu Briançon en quart, constitue la meilleure performance du club. À l’entame de la troisième saison en D1, le coach Pierre Rossat-Mignod a pu conserver son ossature, ce qui fait de l’entente savoyarde un sérieux candidat en phase finale.

rédigé par Fabrice Dufour – Photo de Morgane Bourgaut